Trouver du travail

Trouver du travail et rebondir après le chômage

 
 
 
 
 

On le sait depuis maintenant quelques années, le marché de l’emploi est en pleine crise ce qui engendre une redoutable montée du chômage. Pour celles et ceux qui veulent actuellement trouver du travail, il est donc primordial de positiver et de croire en l’avenir afin de ne pas perdre toute confiance en soi et en ses capacités professionnelles.

Pour trouver du travail, il ne faut pas être en vacances !

 

Que l’on soit chômeur depuis un mois ou un an, les conséquences de cette inactivité sont souvent identiques. En effet, au bout d’un certain temps nous en venons à penser que nos compétences professionnelles sont insuffisantes, truffées de lacunes, ou que, tout simplement, nous ne sommes pas assez intéressant(e) pour être embauché(e). De ce fait, nous engrangeons une perte de confiance, ce qui, lors des entretiens, peut se ressentir et du même coup nous desservir vis-à-vis d’une autre candidature. Par ailleurs, le chômage peut aussi avoir un impact sur notre vie personnelle : notre partenaire peut ne pas comprendre notre désarroi et notre abattement, ce qui est souvent source de tensions au sein d’un couple. Pour se soustraire à ces effets secondaires indésirables, il est primordial de rebondir en trouvant des solutions adaptées à sa situation de demandeur d’emploi.

Le matin

 

La première étape consiste à avoir confiance en soi et en ses capacités. Si on ressent une baisse de moral, il est important de l’exprimer à haute voix devant sa famille ou ses amis mais aussi d’être bien entouré car une dépression liée à une perte d’emploi n’est pas rare. Par ailleurs, il convient de garder un rythme de salarier. Autrement dit, vous bannirez la grasse matinée, qui sera réservée aux week-ends, afin de vous consacrer à la recherche d’un emploi jusqu’à midi par exemple. Vous pourrez ainsi éplucher les petites annonces sur Internet puis envoyer votre CV ainsi que votre lettre de motivation, dans les plus brefs délais, si un poste correspond à vos attentes.

L’après-midi

 

Durant l’après-midi, vous pourrez vous permettre de relancer les recruteurs à qui vous aviez auparavant remis votre CV afin de savoir ce qu’il en est de votre candidature. Toutefois, il convient de respecter un temps d’attente d’une semaine environ pour que ces destinataires n’aient pas l’impression d’être harcelés.

 

55789_w1000

Ne dénigrez pas les petites missions

 

N’oubliez pas de cibler précisément le type de poste que vous recherchez afin de dégrossir les offres auxquelles vous pourrez candidater. Vous pourrez également opter pour des postes similaires de courte durée afin d’augmenter encore plus votre expérience mais aussi afin de faire ressentir dans votre CV votre volonté de travailler ! En effet, lors d’un entretien, vous pourriez être amené(e) à justifier une période d’inactivité, aussi n’hésitez pas à faire quelques missions pour ne pas qu’on vous accole l’étiquette du fainéant.

Pensez web

 

Grâce à Internet, il existe dorénavant de nombreux sites permettant de mettre en relation l’offre et la demande. Par conséquent, vous pourrez vous créer un profil sur Viadeo ou LinkedIn qui sont tous deux des réseaux sociaux professionnels très appréciés, aussi bien par les chômeurs que les entreprises. Par la suite, vous pourrez prendre contact avec les recruteurs ayant refusés votre candidature afin de connaître vos erreurs. Vous pourrez alors travailler là-dessus en corrigeant soit votre élocution, soit votre CV ou encore votre présentation et votre manière de vous mouvoir lors d’un entretien.

De nombreux services d’accompagnement sont proposés par Pôle Emploi ainsi que par quelques associations présentes au sein des grandes villes. N’hésitez pas à les contacter, ils vous permettront d’obtenir un avis objectif sur votre manière de vous auto promouvoir pour trouver du travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *