orientation scolaire

Orientation scolaire, comment aider mon enfant ?

 


Dès la classe de troisième, la question de l’orientation scolaire se pose, comme un support important pour l’avenir estudiantin et professionnel du jeune. Pour autant, le choix de la formation secondaire s’avère souvent être une démarche difficile, tant pour les écoliers que pour leurs parents. Formation générale, technique, en alternance ? Tout est question de goûts, de capacités et d’aspirations professionnelles. Voici quelques conseils pour secourir un enfant perdu dans les méandres de l’orientation scolaire…

 
 

S’informer sur les orientations scolaires possibles

 

Choisir une formation secondaire dépend avant tout de la filière souhaitée vis-à-vis des appétences de l’élève. Globalement, deux possibilités s’offrent à vous :

 

– Les formations générales avec à la clef le diplôme du baccalauréat (technologique ou général) qui conduit les élèves vers l’enseignement supérieur.

– Et les formations professionnalisantes qui communément mènent directement à la vie professionnelle. Toutefois, ces deux schémas ne sont pas figés et il est important de noter que des passerelles existent entre le général et le professionnel.

 

A titre d’exemple, il est tout à fait possible de réaliser un BEP puis de passer un Bac Technologique pour finalement suivre un BTS. Quoi qu’il en soit, l’orientation scolaire est un choix décisif qui ne doit pas être pris à la légère. Les parents peuvent également s’informer au sujet des décisions qui composent tout parcours scolaire, d’autant plus, lorsqu’on considère l’augmentation du nombre de formations et la variété des options.

Certes la tâche est assez complexe, mais heureusement, des plateformes existent pour éclaircir les nombreux menus scolaires. Il est en effet possible de se renseigner dans les « CIO » (Centre d’information et d’orientation), directement auprès des établissements lors des portes ouvertes, ou encore, en allant sur le site du Ministère de l’Éducation nationale.

 
 

Faire le point sur sa capacité et sa personnalité

 

Le choix d’une formation secondaire repose sur le parcours antérieur de l’élève. Ce dernier doit connaître les filières où il se sent le plus assidu, performant et qui lui garantissent une probabilité de réussite positive. Outre la détermination des résultats scolaires, les parents doivent également savoir accompagner l’enfant dans la découverte de ses propres inclinaisons. On peut très bien être doué dans une matière que l’on déteste, or dans le long terme, l’intérêt va de pair avec la réussite.

Ce travail de réflexion, donc, devrait permettre à l’enfant de mieux cerner ses compétences et ses centres d’intérêt, afin de bien choisir le métier qui sera source d’épanouissement et de bien-être. Il est primordial de considérer à la fois les expériences tangibles de l’élève, sa personnalité, ses capacités personnelles et ses penchants affectifs pour réaliser une orientation scolaire en lien avec ses aspirations profondes.

 

ob_369ca3_526739-a-man-walks-on-a-street-in-tokyo-jpg

 
 

Proposer et anticiper

 

L’accompagnement des parents s’avère très important pour les jeunes élèves en termes d’orientation scolaire. Néanmoins, cette aide ne doit pas faire office d’imposition autoritaire et sans appel. Même si le rôle des parents consiste à seconder l’enfant, ils ne doivent pas pour autant l’influencer et s’exprimer à sa place. Ce type de décision est profondément personnelle et seul le principal intéressé se connaît assez pour faire le bon choix. Côté parents, il suffit donc de proposer des conseils sans imposer un point de vue. Tout est dans la juste mesure.

Les parents doivent faire confiance à leur enfant et posséder suffisamment d’ouverture d’esprit pour ne pas se laisser aller à des rejets catégoriques. Cependant, ils peuvent détailler à bon escient, les parcours scolaires qui garantissent le plus de réussite ou d’ouverture professionnelle. Entre autres, ils peuvent également l’aider à anticiper ce travail de questionnement pour ne pas être pris de court le jour des inscriptions.

 
 

Ainsi, le chef d’établissement, l’équipe éducative et pédagogique, et surtout les parents sont des atouts considérables pour épauler l’enfant dans ses choix. Il est difficile de trouver les concordances entre talents, envies professionnelles et parcours scolaires, aussi, les proches peuvent éclaircir certaines de ces zones encore mystérieuses et être force de proposition.

 

Laisser un commentaire