Plus communément appelé étirement, le stretching apporte de nombreux bienfaits au corps ! Essayez le stretching en suivant nos 5 étapes !

Les bienfaits du stretching en 5 étapes

Plus communément appelé étirement, le stretching est le fait de s’étirer avant et après une activité physique pour détendre les muscles et éviter les blessures. Aujourd’hui des cours de gym et des salles de sport proposent des séances à part entière de stretching dont les bienfaits sont nombreux.

Comment pratiquer le stretching ?

Il est possible de pratiquer le stretching seul à la maison. Le but étant de s’étirer, faites une recherche sur internet de plusieurs mouvements que vous pouvez faire quotidiennement. De nombreuses vidéos tutoriels existent aujourd’hui sur le net, inspirez vous en pour votre séance de stretching.

Pour les débutants, tournez-vous vers les salles de sport qui proposent des cours de stretching. Vous apprendrez à faire les exercices correctement, avec l’aide d’un prof.

Le stretching peut également s’apparenter à plusieurs mouvements de Yoga, qui vous permettront  par exemple de détendre votre dos et soulager vos tensions.  Le principal étant de commencer à votre niveau, sans vouloir en faire trop, au risque de se froisser un muscle.

Les bienfaits du stretching

La liste des bienfaits concernant la pratique du stretching est longue et ce n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire :

1. Retrouver un tonus musculaire : si à proprement parlé, le stretching ne permet pas de renforcer les muscles, les étirer permet toutefois d’harmoniser leur activité tonique. Couplé à une activité physique comme du cardio ou de la course, le stretching vous permettra de gagner en tonus musculaire.

2. Faciliter ces mouvements : en s’étirant, vous réveillez vos muscles et les allongez d’une certaine manière, même s’ils reviendront ensuite à leur position initiale. Toutefois, le fait de les entretenir vous permet d’avoir des gestes plus fluides et plus amples au quotidien.

stretching

3. Redécouvrir son corps : En s’étirant et en vous concentrant sur une seule partie de votre corps, vous allez alors réveiller certains muscles que vous utilisez peu ou pas assez. Si vous vous concentrez sur votre dos par exemple, vous améliorerez alors votre posture.

4. Développer ses capacités respiratoires : lors de la participation d’un cours de stretching en salle vous pourrez constater qu’une place importante est donnée à la respiration. Ce travail d’inspiration et d’expiration entraîne un relâchement mental et physique et donc un profond état de bien-être et de relaxation.

Les bonnes pratiques à retenir :

  • Débutez dans une salle avec des cours dispensés par un professeur diplômé d’état.
  • Ne forcer jamais lors de vos étirements pour ne pas vous blesser. Le stretching exige de la patience et de la douceur.
  • Lorsque vous faites vos exercices, pensez à bien respecter les temps de posture et de décontraction. Il faut toujours travailler de façon symétrique, à droite puis à gauche ou le contraire.
  • Il est préférable de réserver votre séance de stretching pour le soir, afin de récupérer en fin de journée, vous relaxer et détendre vos muscles.
  • Vous pouvez toutefois faire quelques exercices simples et courts le matin au lever afin de réveiller votre corps en douceur.
  • Au bureau, prenez également quelques minutes le matin et l’après-midi pour vous étirer, surtout si vous restez assis toute la journée derrière votre bureau.

Maintenant que vous connaissez les bienfaits du stretching, c’est le moment de vous lancer ! Est-ce que le stretching est une activité qui vous attire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *