sentiments1

Devons-nous partager nos sentiments ?

 
 
 
 

Souvent, quelle que soit la décision que nous prenons, elle provoque des conséquences considérables dans nos rapports avec nos semblables. De ce fait, lorsque nous sommes angoissés, anxieux et même quand nous éprouvons de l’amour ou de la haine envers une personne, une circonstance, un animal, ou un objet, nous nous demandons toujours s’il est préférable de se taire ou d’en parler.

 
 

Exprimer ses sentiments est-il un élément perturbateur ?

 

De par notre nature, nous refoulons nos sentiments. Nous préférons nous réfugier sous notre carapace. Toutefois, nous avons besoin de montrer notre vraie face, car de nos jours nous sommes la plupart du temps invités à être francs. Les sentiments se manifestent sous diverses formes. Ils peuvent s’extérioriser par les différentes émotions comme la colère, la peur et la joie. Nos sentiments sont étroitement liés à nos émotions. Mais malgré le fait qu’elles soient assez brèves, ces dernières peuvent être curatives. Même la colère réputée disgracieuse nous aide à libérer une multitude d’hormones qui peuvent nous guérir. Partager ce que nous ressentons n’est alors pas uniquement un signe de faiblesse comme nous l’avons toujours prétendu. Il ne nuit pas forcément aux rapports humains. Penser que montrer nos sentiments est un élément perturbateur dans notre vie est un peu exagéré, parce qu’il fait partie de notre individualité. L’idéal c’est d’éviter d’être inondé par ceux-ci.

 
 

Montrer ses sentiments est un élément vital

 

Lorsque nous essayons de partager nos sentiments, nous avons souvent la crainte d’être incompris. Nous ne voulons pas que des regards négatifs se tournent vers nous, et portent des jugements erronés. Pourtant, ils nous sont vitaux dans notre quotidien. La crainte nous aide par exemple à nous surpasser, à élaborer des plans qui peuvent nous éviter la rencontre avec notre phobie. Autrement dit, elle nous rend plus intelligents, plus inventifs. Les sentiments sont des outils de communication, qui reflètent notre personnalité. Les gens nous comprennent, puisque nous étalons au grand jour ce que nous sommes au fond.

 

sentiments

 

Mais, il faut aussi savoir que si nous nous mettons à nu, nous sommes exposés aux effets négatifs, tels que l’incompréhension, que nous avons mentionnée un peu plus haut dans le précédent paragraphe. Nous pourrions également être exploités à partir de nos faiblesses et obligés à exécuter des tâches qui sont désagréables. Il est donc important de contrôler notre lâcher-prise, afin d’empêcher des dérapages. Présentons tout simplement les informations susceptibles d’être comprises par les autres, et qui vont les aider à nous saisir.

 
 

Partager ses sentiments en restant raisonnable

 

Nous sommes les maîtres de nos comportements, de nos impulsions et de nos passions. Dans tout processus de prise de décision, nous devons donc faire appel à la raison et réfléchir longuement. Pour cela, il faut tout d’abord prendre du recul, penser aux sources de nos sentiments, aux situations qui nous ont conduits dans l’état où nous sommes. Cela peut être de notre propre fait, du fait d’autrui, d’un hasard, ou alors d’un événement. Ensuite, il est indispensable de se donner une première conclusion en pesant le pour et le contre, les avantages et les inconvénients. Mais même après de mûres réflexions, l’intensité et la complexité de ce que nous ressentons nous amènent à choisir la solution que nous jugeons facile et adéquate. Selon les cas, nous choisissons alors de tout garder pour nous, ou de tout dévoiler pour ne pas nuire nos relations. Mais peu importe, l’essentiel est de savoir interpréter les signes, de rester naturel, et prudent.

 
 

Afficher ce que nous ressentons nous permet de nous soulager, de nous délivrer d’un fardeau émotionnel. C’est une action qui témoigne une reconnaissance envers autrui. Mais suffit-il de libérer ses sentiments pour vivre heureux ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *