vie

Comment nos pensées dirigent notre vie quotidienne

 
 
 
 
 

Il nous est tous arrivé de rencontrer des personnes qui avaient tout pour être heureuses tant sur le plan matériel qu’intellectuel. Et pourtant, ces personnes finissaient par être malades physiquement ou psychiquement. On a tous rencontré également des personnes avec qui la vie n’a pas été tendre et qui ont manqué de beaucoup de choses. Et pourtant ces personnes sont en pleine santé, joviales et pleine de vie.

Quelle est la situation ?

 

J’ai pu, grâce à mon métier de thérapeute, avoir ces deux types de personne en consultation que ce soit pour elle-même ou pour leurs proches. Je me suis rendu compte que leur manière d’être venait de leur façon de penser, de voir la vie.

La personne qui avait tout pour être heureuse n’était jamais satisfaite de rien. Elle trouvait toujours quelque chose à redire sur ses proches, ses collaborateurs ou ses voisins. Elle semblait à l’affut du moindre mauvais pas de l’un ou de l’autre pour pouvoir le remettre à sa place, le réprimander. Elle n’avait confiance en personne, se plaignait de tout ce qui lui arrivait même des choses infimes. Le matin quand elle ouvrait ses volets même s’il faisait un soleil radieux, elle ne voyait que le petit nuage gris perdu dans l’immensité du ciel. Cette personne était très irritable, toujours fatiguée, stressée bien plus qu’elle n’aurait dû l’être par rapport à sa vie. Son quotidien a fini par se détériorer tant et si bien qu’elle regrettait le temps où elle n’avait pas autant.

Quand à l’autre personne, elle voyait sa vie comme un cadeau, un rayon de soleil malgré les nombreux malheurs qui l’avaient frappée. Elle allait toujours de l’avant remerciant chaque jour de se lever et d’être un nouveau jour. Un nouveau jour pour changer, pour mettre des actions en place pour améliorer son quotidien. Elle avait confiance en la vie et acceptait ce qu’elle lui donnait. Même si parfois elle était en colère, impatiente et qu’il lui arrivait de pleurer. Elle se couchait et se levait toujours avec le sourire. Elle s’est servie de la visualisation créatrice, a affiché ses rêves et a fini par obtenir ce qu’elle souhaitait. La vie lui a rendu le sourire qu’elle lui donnait chaque jour.

 

vie

 

Qu’est ce qui fait la différence dans la vie quotidienne ?

 

Ce qui est paradoxal c’est que ces deux personnes ne sont en fait qu’une seule et même personne.

Quand Caroline a obtenu ce qu’elle voulait, elle n’a plus pris le temps vivre chaque jour comme un cadeau, de poser un sourire sur ses lèvres le soir, de se lever en chantant et de chercher le soleil derrière les nuages. Sa vie est devenue triste et elle aussi.

Aujourd’hui, après avoir pris conscience de cela, Caroline a retrouvé le sourire et ses problèmes de santé ont disparu comme par magie et quand elle voit un nuage dans le ciel bleu, elle le remercie d’être là pour lui rappeler que rien n’est jamais gagné et qu’il est important de ne pas l’oublier pour continuer à sourire et à faire confiance…

 

Céline Duclos,

Thérapeute

 

Laisser un commentaire